Lancement du projet

Translation as of Mar 1, 2021

Written By CDL Rapid Screening Consortium (Super Administrator)

Updated at May 28th, 2021

Lieux et unités commerciales pilotes

Pour la phase 3 (phase pilote) du projet, la plupart des organisations n’incluront pas tous leurs employés et devront déterminer le ou les lieux et les unités commerciales à inclure. Il convient de tenir compte des éléments suivants pour déterminer le lieu et les unités commerciales :

  • Lieu du ou des bureaux médicaux existants – il est plus facile de tenir le programme pilote au même endroit que tout bureau médical existant puisque l’équipe médicale participera activement au programme pilote et qu’il pourrait également être utile de faire le dépistage dans le bureau médical existant. Cela ne s’applique qu’aux grandes entreprises qui disposent actuellement de telles installations.
    • Remarque : cela peut ne pas s’appliquer si vous choisissez une option d’auto-administration avec supervision non médicale.
  • Nombre de personnes travaillant sur place – de nombreuses organisations ont beaucoup de personnes travaillant à domicile et peuvent souhaiter n’inclure dans le programme pilote que les personnes qui sont des travailleurs essentiels devant être présents sur les lieux de travail. Les organisations peuvent vouloir ramener leurs employés sur les lieux de travail, ce que le niveau de sécurité supplémentaire fourni par ce programme pilote leur permettra de faire. L’objectif du programme pilote est de sélectionner le plus grand nombre de personnes possible, mais comme il s’agit d’un programme pilote, il est plus facile de commencer à petite échelle et d’augmenter le nombre de participants dans les futurs programmes pilotes ou une fois que le projet aura été entièrement mis en œuvre.
  • Fonctions professionnelles – il peut être plus facile pour les employés d’une certaine fonction professionnelle de participer au programme pilote que pour d’autres employés. Afin de faire participer le plus grand nombre de personnes possible, le programme pilote doit être pratique et ne pas constituer une charge pour l’employé. Par conséquent, le dépistage doit avoir lieu dans un lieu pratique et où les employés seront présents pour exercer leur fonction.
  • Modèle de mise en œuvre – il faut déterminer qui administrera les tests de dépistage et qui supervisera le processus de dépistage (professionnels médicaux ou non médicaux). Consultez la section Administration des écrans ci-dessous pour plus d'informations.

Calendrier du projet

Une fois que le lieu et les unités commerciales ont été définis, l’étape suivante consiste à établir un calendrier préliminaire pour s’assurer que les principales étapes du projet sont respectées et que les programmes pilotes sont achevés d’ici le 15 avril 2021. Il est important que les organisations lancent leurs sites de dépistage le plus rapidement possible, car plus vite le dépistage commence et plus le nombre de personnes dépistées est élevé, plus vite la chaîne de transmission peut être arrêtée.Plutôt que d'attendre trop longtemps, ill est préférable de lancer le programme sans en connaître tous les détails et de le modifier au besoin, et de se retrouver avec une épidémie sur le lieu de travail.

Une fois que le calendrier général a été examiné et approuvé par les principales parties prenantes, un calendrier plus détaillé comprenant les responsabilités, les contiguïtés et les dépendances devrait être élaboré.

Il est recommandé d’utiliser Microsoft Project pour développer le calendrier du projet et ses itérations, mais si votre équipe de projet n’a pas accès à ce programme, il est possible d’utiliser Microsoft Excel.

Modèle de calendrier de prélancement

Exemple d’un membre fondateur du consortium ci-dessous :

  • Communications initiales (invitation à participer, formulaire d’inscription, détails de la séance d’information) 
  • Séances d’information
  • Formation sur la saisie de données et sur la protection de la vie privée (pour le personnel formé)
  • Clôture de l’inscription
  • Communication de bienvenue
  • Visite du centre de dépistage (modifications nécessaires effectuées avant la séance de pratique)
  • Coup d’envoi pour les participants (le modèle hybride consistant à combiner cette activité avec la séance d’information est préférable) 
  • Fonctionnement à blanc avec l'équipe du projet, y compris le processus pour les visites et une présomption positive.
  • Formation sur place du personnel
  • Décision d’aller de l’avant ou non

Communication à l’équipe de direction et adhésion

L’une des premières étapes du lancement du projet consiste à communiquer la mission, l’approche et le calendrier préliminaire du projet à l’équipe de direction (il est recommandé que l’équipe de direction inclue les activités opérationnelles, les ressources humaines et les communications) – cela favorise l’adhésion et l’alignement. La transparence et une communication ouverte sont importantes pour l’adhésion des participants et cette première étape visant à s’assurer que l’équipe de direction comprend et soutient l’initiative contribuera ultérieurement à la participation au programme pilote.

Objectif de l’approche de communication dans le cadre du programme pilote

  • Veiller à ce que l’équipe de direction comprenne l’intérêt public que revêt ce programme pilote – que nous nous efforçons d’accélérer le dépistage rapide pour soutenir la réouverture de l’économie.
  • La santé et la sécurité des employés et des membres de leur famille sont très importantes et il s'agit d'une mesure supplémentaire pour soutenir les employés.
  • Le dépistage proactif des employés permet de détecter rapidement les cas et de réduire les risques d’éclosion, ainsi que le risque pour la réputation en cas d’éclosion.
    • Communiquer des informations détaillées sur les taux de faux positifs et de faux négatifs associés aux tests antigéniques rapides. Des questions à ce sujet peuvent vous être posées par votre équipe de direction pendant qu’elle examine les implications potentielles sur la main-d’œuvre à la suite d’un test positif.
    • L’équipe de direction doit également comprendre l’utilisation de données dépersonnalisées par le CDL dans le cadre de l’infrastructure centrale de données (Central Data Infrastructure ou CDI).
  • Veiller à ce que les membres des équipes de première ligne qui participent au programme pilote se sentent en sécurité et bien informés.
  • Tenir l’équipe élargie informée des plans et des calendriers de retour au travail.

Communications avec les syndicats

Une fois que les étapes ci-dessus ont été réalisées et approuvées par les principales parties prenantes, il est important de faire participer les dirigeants syndicaux si des participants au programme pilote sont membres d’un syndicat. Comme pour l’équipe de direction, la transparence et la communication ouverte sont essentielles et une mobilisation précoce contribuera à établir la confiance et à réduire les retards.

Options d'administration du dépistage

  1. Professionnel de la santé autorisé - Le prélèvement d'échantillons (écouvillonnage) pour l'administration du dépistage est effectué par un professionnel de la santé autorisé. Les participants au programme n'ont qu'à baisser leur masque et le professionnel de la santé effectue toutes les autres étapes du processus. Pour de nombreuses entreprises, cela signifie qu'ils devraient embaucher des professionnels de la santé pour effectuer les dépistages.
  2. Professionnel formé – La collecte des échantillons (écouvillonnage), le traitement et les résultats sont tous complétés par un professionnel formé. Souvent, la formation est fournie par un professionnel de la santé, mais n'est pas obligatoire, sauf indication contraire de la province. 
  3. Auto-administration - Une ou plusieurs étapes du processus de dépistage sont effectuées par le participant. Il faut se demander si les étapes d'auto-administration sont supervisées par un professionnel de la santé, un professionnel formé ou non supervisées.
    1. Auto-administration - étapes du processus : 
      1. Auto-écouvillonnage - La personne participant au dépistage effectue elle-même l'écouvillonnage. 
      2. Autotraitement - Il s'agit du processus consistant à mélanger l'écouvillon avec la solution tampon dans le tube, à ajouter des gouttes à la cartouche et à démarrer le chronomètre.
      3. Auto-déclaration - Une fois les 15 minutes écoulées, lire et enregistrer les résultats et les communiquer au besoin.
    2. Pour l'auto-administration, il est possible pour un participant de faire une ou toutes ces étapes pendant qu'un professionnel de la santé ou un professionnel formé effectue les autres étapes. 
    3. Éléments à considérer
      1. De nombreuses entreprises peuvent choisir de commencer avec le professionnel de la santé avant de passer au professionnel formé et à l'auto-administration, et éventuellement au dépistage à domicile. L'objectif est de commencer le dépistage dès que possible avec autant de participants que possible, et l'utilisation d'un professionnel de la santé ou d'un professionnel formé pour commencer peut être bénéfique.
      2. L'avantage de l'auto-administration est que le débit peut être augmenté et que moins de professionnels de la santé ou de professionnels formés seraient nécessaires. Même avec l'auto-administration, il est possible d'avoir un rapport plus élevé entre le nombre de participants et le nombre de personnes supervisant. Par exemple, quatre participants pourraient faire un écouvillonnage pendant qu'un professionnel formé supervise.
      3. Le traitement par lots peut être effectué avec les participants qui effectuent eux-mêmes leur écouvillonnage et laissent leur écouvillon étiqueté à un professionnel de la santé ou à un professionnel formé pour traiter un lot d'écouvillons à la fois. Il est important de lire les instructions du fabricant du test de dépistage pour s'assurer que les écouvillons sont traités dans le délai requis. Si ce n'est pas fait correctement, il y a un risque plus élevé d'erreur avec cette méthode.
      4. Les entreprises qui autorisent l'auto-administration devraient toujours avoir un professionnel de la santé ou un professionnel formé disponible pour administrer un dépistage à une personne qui peut avoir des capacités physiques limitées afin d'être en mesure de l'exécuter elle-même.
  4. Dépistage à domicile - Le participant effectue les trois étapes de l'auto-administration à son domicile, virtuellement supervisé ou non. À l'heure actuelle, le dépistage à domicile n'a été approuvé que par un nombre limité de provinces.
    1. Raisons de mettre en œuvre le dépistage à domicile :
      1. Empêcher la transmission asymptomatique sur le lieu de travail grâce à une détection en amont
      2. Offrir aux employés une expérience simplifiée dans le confort de leur foyer
      3. Accroître la capacité d'étendre le programme de dépistage rapide à un plus grand nombre de participants partout au pays 
    2. Éléments à considérer
      1. Au début du dépistage à domicile, il est recommandé que le processus soit virtuellement supervisé pour s'assurer que le participant est à l'aise avec la méthode et qu'elle est administrée correctement. Si le participant a déjà participé à une auto-administration supervisée sur le lieu de travail, cela peut ne pas être nécessaire.
      2. Il est recommandé d'utiliser une application afin que les participants puissent facilement ajouter leurs résultats et télécharger une photo du résultat. Si une entreprise est très petite, les participants peuvent envoyer un courriel à l'équipe/au superviseur du projet de dépistage rapide ou ajouter des résultats à un document Excel partagé.
      3. Il y a un risque que les participants partagent les dépistages avec leur famille et leurs amis, mais il est recommandé de faire confiance aux employés pour faire ce qu'il se doit. Si nécessaire, des vérifications peuvent être effectuées pour s'assurer que tous les dépistages sont pris en compte. Il peut y avoir plus de détérioration dans le dépistage à domicile et cela doit être pris en compte lors de la commande de test de dépistage.
      4. Lorsque cela est autorisé, le dépistage à domicile est particulièrement avantageux pour les petits endroits où il serait difficile et coûteux de mettre en place un test de dépistage sur place.

Rôles et responsabilités

Vous pouvez maintenant commencer à répartir les rôles et les responsabilités entre les membres de l’équipe de projet. Les exigences en ressources mettent en évidence les informations nécessaires sur les rôles requis à un site pilote du CDL RSC. Les membres supplémentaires doivent être intégrés le plus rapidement possible à l’équipe afin qu’ils puissent se familiariser avec le projet avant de le communiquer aux employés.

Si vous ne l’avez pas encore fait, incluez des membres des Ressources humaines et des Communications au sein de l’équipe, si cela s’applique à votre lieu de travail. 

Il est important de faire appel à votre personnel des Ressources humaines afin qu’il :

  • Assure l’alignement sur le programme pilote
  • Définisse le protocole en cas de test positif 
  • Contribue à combler les rôles spécifiques au site
  • Fournisse aux unités commerciales des recommandations spécifiques pour le déploiement du programme pilote
  • Détermine le groupe cible et aide à obtenir les listes d’employés nécessaires aux communications

Il est important de faire participer votre équipe des Communications (alignée sur chaque unité commerciale) afin qu’elle :

  • Élabore des communications à l’intention des groupes cibles pour les inviter à participer
  • Incite les dirigeants à envoyer une communication aux membres de leur équipe

Administration du dépistage

L'administration du dépistage doit être envisagée au début du processus de planification, car cela affectera les ressources et la configuration de l'installation. Chaque province a ses propres règlements. Consultez la section Exigences réglementaires pour plus de renseignements sur chaque province. 


Déclaration aux autorités de santé publique

Les organisations doivent faire savoir à leurs autorités de santé publique locales qu’elles participent à un programme privé de dépistage et qu’elles soumettent des employés asymptomatiques à des tests antigéniques rapides. Cela devrait être fait avant le début des tests et tôt dans le processus au cas où les autorités de santé publique locales auraient besoin de plus d’informations. Les organisations doivent avoir mis en place des processus pour déclarer tous les résultats positifs découlant de tests antigéniques au bureau de santé publique local si les autorités de santé publique compétentes l’exigent.

Si l’organisation dispose d’une équipe médicale et qu’un membre de cette équipe travaille sur le site pilote du CDL RSC, cette personne doit en informer les autorités de santé publique. Les informations suivantes doivent être communiquées :

  1. Lieu du dépistage
  2. Nombre approximatif de personnes soumises au dépistage
  3. Fabricant et nom du test 
  4. Fréquence du dépistage
  5. Processus en cas de résultat positif au dépistage :
    1. Déclaration aux autorités de santé publique
    2. Test RCP de confirmation dans les 24 heures
    3. Recherche de contacts à l’interne
  6. Processus continus en matière de santé publique :
    1. Questionnaire de santé quotidien pour toute personne qui accède au lieu de travail
    2. Distanciation physique
    3. Port du masque obligatoire
    4. Hygiène des mains

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les autorités de santé publique de chaque province :

Was this article helpful?