Gestion des déchets

Translation as of Mar 1, 2021

Written By CDL Rapid Screening Consortium (Super Administrator)

Updated at March 23rd, 2021

Le responsable des installations ou le contrôleur de projet sont chargés de s’assurer que les protocoles d’enlèvement des déchets sont en place pour le programme pilote. Des services d’enlèvement des déchets dangereux, de collecte des ordures et de recyclage doivent tous être prévus dans le cadre du centre de dépistage.

Déchets biologiques dangereux

En raison du prélèvement d’échantillons auprès des participants, il faut mettre en place des processus appropriés d’élimination des déchets biologiques dangereux pour limiter la propagation du virus. Les points suivants doivent être pris en considération pour le programme pilote.

  1. Traiter tous les échantillons des participants comme des matières pouvant présenter un danger biologique.
  2. Chaque poste de dépistage doit avoir son propre récipient pour déchets biologiques dangereux doublé d’un sac pour déchets biologiques dangereux à l’intérieur.
  3. Le prélèvement et l’analyse des échantillons ne nécessitant pas de seringues, il n’est pas nécessaire de disposer d’un récipient pour déchets biologiques dangereux conçu spécialement pour les objets tranchants.
  4. Prestataire de services  
  • Les organisations doivent prendre des dispositions pour coordonner la collecte et l’enlèvement des déchets biologiques dangereux avec une entreprise de services de gestion des déchets médicaux si elles ne l’ont pas déjà fait. Un exemple d’entreprise d’enlèvement de déchets biologiques est Stericycle
  • Le prestataire de services aidera les organisations en leur fournissant des sacs étiquetés, des boîtes ou récipients étiquetés, ainsi que des services de stockage et de collecte des déchets biologiques dangereux.
  1. Stockage
  • Les récipients pour produits biologiques dangereux de chaque poste de dépistage doivent être vérifiés quotidiennement par l’équipe des installations. Si le sac est plein, il doit être retiré du récipient du poste de dépistage et placé dans une zone sécurisée munie d’une poubelle centrale de stockage de déchets biologiques dangereux en vue de leur stockage temporaire jusqu’à ce que le prestataire de services vienne sur place pour le ramassage régulier prévu. Un nouveau sac doit être placé dans le récipient pour produits biologiques dangereux.
  • La zone de stockage doit être sécurisée et non accessible au grand public et ne doit pas être adjacente aux zones de stockage des fournitures médicales ou aux zones utilisées pour la préparation ou la consommation d’aliments.
  • Le dépôt central doit être marqué du symbole universel de danger biologique.
  1. Calendrier
  • Un calendrier de collecte doit être établi avec le prestataire de services de gestion des déchets biologiques dangereux. La fréquence dépendra du nombre de personnes soumises au dépistage, mais il faut prévoir une collecte au moins hebdomadaire. 

Ordures et recyclage

Chaque poste de dépistage doit disposer d’une poubelle et d’un bac de recyclage afin que les déchets des participants au programme de dépistage puissent être éliminés de façon appropriée. L’enlèvement des déchets et le recyclage doivent être effectués quotidiennement à la fin de la journée par l’équipe de nettoyage de l’organisation. Au cas où les poubelles ou les bacs de recyclage se rempliraient au cours de la journée, le personnel formé et le responsable des résultats doivent avoir les coordonnées du responsable des installations pour demander que les sacs soient enlevés et remplacés par de nouveaux sacs. Il faut prendre soin de ne jeter aucun document contenant des renseignements personnels dans les poubelles ou les bacs de recyclage.

Nettoyage quotidien

Chaque site pilote doit prendre des dispositions pour que ses services de nettoyage nettoient les postes de dépistage à la fin de chaque journée. Entre les tests, le personnel formé sur place doit désinfecter toutes les surfaces à contact élevé.

  1. Nettoyage quotidien
  2. Nettoyage hebdomadaire
  3. Nettoyage après un résultat positif
  4. Nettoyage de l’analyseur
    1. Le nettoyage de l’analyseur doit être effectué après chaque quart de travail, ainsi qu’après chaque résultat positif.
    2. Ne pas immerger l’analyseur ni le vaporiser de liquide. 
    3. Ne pas nettoyer le dessous de l’appareil ni les ports d’alimentation et de connexion de données.
    4. Éteindre et débrancher l’analyseur avant de le nettoyer.
    5. Utiliser les désinfectants suivants :
      1. Clorox Healthcare; Nettoyant germicide à l’eau de Javel (enr. EPA no 56392-7)
      2. Clorox Commercial Solutions; Nettoyant javellisant désinfectant Clean-Up (enr. EPA no 67619-17)
      3. Clorox Healthcare; Serviettes germicides à l’eau de Javel (enr. EPA no 67619-12)
    6. Retirer le tiroir pour le nettoyer en veillant à ce que l’appareil soit débranché et mis hors tension et qu’il n’y ait pas de cartouche dans le tiroir. Appuyer sur le bouton situé au bas de l’appareil pour libérer le tiroir et le retirer. Utiliser un chiffon doux imbibé d’alcool à 70 % ou d’une solution d’eau de javel à 0,6 % pour nettoyer le tiroir uniquement. Ne pas nettoyer l’intérieur de l’analyseur et ne pas submerger le tiroir. Après le nettoyage, aligner soigneusement le tiroir et le faire glisser jusqu’à ce qu’il se bloque en position fermée.

Was this article helpful?