Prise de rendez-vous pour les tests de dépistage

Translation as of Mar 1, 2021

Written By CDL Rapid Screening Consortium (Super Administrator)

Updated at March 23rd, 2021

Le paramètre clé mesuré est l’augmentation du nombre de personnes soumises à un dépistage régulier sur un site pilote; ce niveau de traçabilité et de dépistage sur l’ensemble des sites contribuera à réduire la propagation de la COVID et à maintenir la sécurité des lieux de travail et la santé des employés. La recommandation des autorités de santé publique en ce qui concerne la fréquence du dépistage est de faire des tests toutes les 72 heures et il est important de respecter cet horaire autant que possible. Une certaine flexibilité pourrait être nécessaire pour faire en sorte que le plus grand nombre possible de personnes participe. Des tests plus ou moins fréquents que toutes les 72 heures pourraient être plus pratiques.

Fréquence des tests

En fonction de tests effectués toutes les 72 heures, le tableau suivant peut être suivi et partagé avec les employés. Dans les organisations où les employés travaillent le week-end, il peut être nécessaire de prévoir un dépistage sept jours sur sept pour s’adapter aux horaires de chacun. Sur la base de la recommandation de 72 heures, cela peut signifier que les employés sont testés à des jours différents chaque semaine. Votre organisation peut choisir de fixer les jours et les heures des rendez-vous pour les employés ou de confier à l’employé la responsabilité de s’assurer de respecter le calendrier.

Jour du premier test de dépistage

Première option pour le jour du deuxième test

Deuxième option pour le jour du deuxième test

Lundi

Jeudi

Mercredi ou vendredi

Mardi

Vendredi

Jeudi ou samedi

Mercredi 

Samedi (si disponible)

Vendredi ou dimanche (si disponible)

Jeudi

Dimanche (si disponible)

Samedi (si disponible) ou lundi

Vendredi

Lundi

Dimanche (si disponible) ou mardi

Les heures des tests chaque jour doivent être déterminées en fonction des horaires de travail des employés qui participent au programme pilote. Dans un premier temps, il serait peut-être préférable de prévoir des heures de dépistage plus longues et de revoir le calendrier après les deux premières semaines. Si des périodes de pointe peuvent facilement être distinguées, il pourrait être nécessaire d’ajuster les heures de dépistage afin de s’assurer que les horaires des employés sont adaptés autant que possible et que les employés continuent à participer au programme pilote.

Communications

Informations clés à partager avec les employés

  • Maintenir autant que possible un intervalle de 72 heures entre les tests. Si nécessaire, les tests peuvent être effectués à 48 heures ou jusqu’à 96 heures d’intervalle, mais cela n’est pas conseillé.
  • En cas de test manqué, on doit encourager les employés à se faire dépister le plus tôt possible et à modifier le calendrier de leurs tests en fonction du nouveau jour de dépistage. 
  • Si un employé doit manquer complètement un test, il peut quand même demeurer dans le programme pilote. S’il continue à ne pas se présenter pour le dépistage, il peut être retiré du programme pilote. 
  • Les employés peuvent avoir besoin de venir se faire tester même lorsqu’ils ne travaillent pas, mais la décision leur appartient. Notre objectif est d’identifier les infections suffisamment tôt pour atténuer la transmission à d’autres personnes et c’est pourquoi un dépistage régulier est important, mais il est néanmoins volontaire. Votre organisation doit indiquer clairement si les employés seront payés pour venir se faire tester en dehors des heures de travail.

Vérifications

L’équipe du programme pilote devrait procéder à des vérifications hebdomadaires pour s’assurer que les participants respectent le calendrier. Les responsables du site pilote doivent être informés de la non-participation d’un employé afin de voir pourquoi il ne participe pas et, le cas échéant, de procéder à des aménagements ou à des modifications du calendrier afin qu’il soit plus facile pour l’employé de continuer à participer au programme pilote.

Système de prise de rendez-vous

Il est recommandé d’utiliser le CDL RSC Data System pour fixer les rendez-vous de dépistage. Une fois que les participants se sont inscrits et ont téléchargé l’application sur leur appareil, ils peuvent commencer à fixer leurs rendez-vous de dépistage.

Au moment de décider du système de prise de rendez-vous à utiliser, il convient de prendre en considération les éléments ci-dessous. 

  • Nombre de personnes dans le programme pilote
    • Plus le nombre de personnes dans le programme pilote est élevé, plus le système de prise de rendez-vous doit être robuste et automatisé.
    • Pour les organisations comptant plus de 50 participants au programme pilote, il est recommandé d’utiliser l’application du CDL RSC.
    • Les organisations de moins de 50 personnes peuvent elles aussi choisir d’utiliser l’application, mais d’autres options sont également possibles.
  • Systèmes déjà en place
    • Il se peut que certaines organisations disposent déjà d’un système pour l’inscription et la prise de rendez-vous des participants qu’elles sont en mesure d’utiliser, y compris une application mobile.
  • Ressources
    • Un accès à des ressources humaines et technologiques est nécessaire pour aider à mettre en place le système de prise de rendez-vous. 
    • Comme l’application CDL RSC est déjà développée, c’est la solution la plus simple, mais si les organisations choisissent de développer leur propre application, il leur faudra beaucoup de temps et d’expertise technologique pour la mettre au point.

Autres options pour les systèmes de prise de rendez-vous

  • Feuille Excel
    • Suffisante pour les petits programmes pilotes, mais difficile à gérer pour les programmes de moyenne ou grande envergure avec 50 employés ou plus.
  • Microsoft Bookings
    • Un système de réservation de rendez-vous et de calendrier en ligne qui s’intègre à Outlook et peut être configuré pour envoyer des rappels aux participants. 
    • Fonctionne bien pour les programmes pilotes de petite ou de moyenne envergure. 
    • Difficile à utiliser avec les grands programmes pilotes comptant plus de 200 participants, à moins de pouvoir travailler avec le CDL RSC Data System (à confirmer).
  • Centre d’appel
    • Les participants au programme pilote appellent un centre d’appel interne de dépistage de la COVID-19 pour prendre leurs rendez-vous. Cela fonctionne avec les petits programmes pilotes, mais serait difficile pour les programmes moyens ou grands avec 100 participants ou plus.

Was this article helpful?