Tests antigéniques rapides

Translation as of Mar 1, 2021

Written By CDL Rapid Screening Consortium (Super Administrator)

Updated at March 23rd, 2021

Le défi

La COVID-19 est une crise sanitaire sans précédent. Nous devons consacrer nos énergies à faire en sorte que les gens soient protégés contre les maladies.

D’un point de vue économique, c’est un problème d’information. Le monde du travail et la vie sociale ne sont pas sûrs parce que nous ne savons pas qui est infecté. Cela nous amène à traiter tout le monde comme possiblement infecté et à recourir à la distanciation physique, au port de dispositifs de protection et à des confinements cycliques.

Pour résoudre le problème d’information, il faut des données. Si nous pouvons déterminer qui est susceptible d’être infecté, nous pouvons isoler ces personnes et protéger les autres. 

L'état des lieux

Les gouvernements ont pris des mesures pour résoudre le problème d’information. Leur priorité est cependant d’identifier les personnes infectées par la COVID-19 afin qu’elles puissent être traitées rapidement. 

Il existe actuellement un système de tests permettant de confirmer le diagnostic chez les personnes suspectées d’être infectées par la COVID-19. Des tests moléculaires en laboratoire (appelés tests de réaction en chaîne de la polymérase ou RCP) sont disponibles et sont considérés par les autorités de santé publique comme l’étalon-or du dépistage de la COVID-19, mais ils exigent qu’un professionnel de la santé administre le test, dont les résultats sont disponibles dans les 24 à 48 heures. 

Ces tests sont complétés par un système de recherche de contacts qui est déclenché dès qu’une personne est diagnostiquée avec la COVID-19. Ce système vise à identifier les contacts de cette personne, à les aviser et à les évaluer comme étant potentiellement infectés par la COVID-19.

En fonction de la prévalence de la COVID-19 dans une région, ces ressources de dépistage et de recherche de contacts peuvent être limitées.

Tests de dépistage vs tests de diagnostic

Les tests de diagnostic reposent sur des tests RCP quantitatifs en laboratoire qui permettent de détecter d’infimes quantités d’ARN viral lié au SaRS-CoV-2, le virus qui provoque la COVID-19. Les tests RCP ne peuvent pas être mis à l’échelle afin de répondre aux exigences des stratégies de tests généralisés. Les tests antigéniques rapides détectent directement les protéines du SaRS-CoV-2. Les tests antigéniques rapides sont connus pour avoir une sensibilité analytique plus faible, mais obtiennent des résultats de spécificité similaires à ceux des tests RCP.

Passez en revue notre liste sélectionnée d' explications et d'études scientifiques en tant que ressources supplémentaires pour mieux comprendre la différence entre le dépistage rapide des antigènes et les tests diagnostiques.

L’occasion

De nouvelles méthodes permettant de déterminer si une personne est infectée ont été mises au point. Ces méthodes diffèrent des tests RCP dans la mesure où, plutôt que d’identifier les marqueurs génétiques de la COVID-19, elles identifient des protéines spécifiques associées à l’infection par la COVID-19. Ces marqueurs sont des antigènes.

Il est plus facile de déterminer si un antigène spécifique est présent chez une personne. Cela implique que les tests antigéniques sont :

  • Rapides : les résultats des tests antigéniques sont généralement disponibles en 15 minutes ou moins. 
  • Moins chers : alors que les tests RCP peuvent coûter entre 60 $ et 250 $ au Canada, les tests antigéniques peuvent coûter moins de 10 $.
  • Ciblés : les tests antigéniques sont calibrés pour déterminer si une personne est susceptible d’être contagieuse. Bien qu’ils ne permettent pas de détecter l’infection chez une personne dont la charge virale de coronavirus est faible, ils sont sensibles pour déterminer si une personne est susceptible d’être contagieuse.

Ces trois facteurs signifient que des tests rapides peuvent être appliqués sur nos lieux de travail pour contrôler fréquemment les personnes, briser les chaînes de transmission et rendre ces lieux plus sûrs. 

Remarque : Les autorités de santé publique ont publié des orientations qui stipulent que les tests antigéniques rapides ne doivent être utilisés qu’aux fins de dépistage et ne doivent pas être utilisés pour le diagnostic d’une infection aiguë de COVID-19. Les autorités de santé publique ont aussi publié des orientations qui stipulent que tout résultat positif à un test antigénique rapide doit être confirmé par un test en laboratoire. 

Les tests antigéniques rapides ne remplacent pas les mesures de santé publique telles que le dépistage des symptômes, la distanciation physique, l’hygiène des mains, le port du masque et l’obligation de protéger la santé et la sécurité des travailleurs.

Was this article helpful?